Goupil ou face, Lou Lubie

Il y a quelques temps, je participais pour la première fois aux Carnets de Voyage de Clermont-Ferrand. C’est à cette occasion que j’ai pu découvrir le stand des éditions Warum/Vraoum ! sur lequel m’attendait, comme si elle m’était destinée, cette sublime BD qui est désormais un coup de <3.

26781643_1805336516196979_1072655836_o

Ça parle de quoi ? Publiée aux éditions Vraoum ! Goupil ou Face raconte le parcours de Lou, qui découvre qu’elle a une cyclothymie et qui va devoir apprendre à l’apprivoiser.

Pourquoi je vous en parle ? Mais alors, c’est quoi, la cyclothymie ? C’est justement tout le but de cette bande-dessinée que de nous expliquer. La cyclothymie est une variante particulière des troubles maniaco-dépressifs où la personne passe par plusieurs phases d’émotions diverses très rapidement, voire plusieurs fois par jour. Grâce à son expérience et aux recherches qu’elle a pu faire pour compléter son projet, Lou nous fait un tour d’horizon extrêmement complet de la maladie. Mais loin d’être une BD scientifique ou d’information, Lou Lubie parvient à nous faire un récit à la fois intéressant, visuellement travaillé mais aussi drôle et émouvant.

origines.jpg

« Au début, la cyclothymie est si petite qu’elle ne se voit pas… »

Dans cette BD qui compte quand même 150 pages, on passe du rire aux larmes en 5 min. Ce qui fait la force du récit de Lou, c’est qu’elle nous parle de sa propre expérience avec énormément d’intelligence, de recul et d’autodérision.

émotions goupil ou face

On suit tout le processus d’acceptation de la maladie : les différents diagnostiques qu’elle a entendu, le cheminement personnel et médical qui l’ont amené à comprendre ce qu’elle vivait, pourquoi elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus et surtout comment réussir à vivre avec.

goupil-ou-face-bd

En mêlant anecdotes de sa vie et explications scientifiques, elle signe un ouvrage qui risque de faire référence en la matière, tout en étant hyper agréable à lire. La métaphore du renard est très forte et donne toute sa patte à l’ouvrage, en y ajoutant une touche de couleur. C’est d’ailleurs de ce renard que vient le très beau jeu de mot du titre, vous l’aurez compris. L’utilisation de la couleur permet également de symboliser les différentes phases de la maladie : l’hypomanie (les périodes de « hautes humeurs ») seront plus colorées tandis que les périodes de dépressions seront plutôt dans les tons gris et blanc. De cette manière, elle fait vivre visuellement sa maladie, pour la rendre compréhensible.

extrait_4

Hypomanie

 

dépression goupil ou face

Dépression

De plus, elle a créé un site dédié où l’on peut trouver énormément d’informations pour aider les gens, à la fois à comprendre la cyclothymie, tout en dirigeant les personnes qui se sentiraient concernés vers des professionnels, des plateformes d’aide, etc. Il y a même un test, qui n’est évidemment pas un diagnostic médical en soi mais qui permet déjà de donner une première information.

goupil ou face cyclo

Je vous invite d’ailleurs à l’écouter sur France Culture et sur la chaîne Entrecase.

Malheureusement, je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec une autre BD que j’ai lu en même temps : Journal d’un enfant de lune de Joris Chamblain et Anne-Lise Nalin dans laquelle j’avais placé beaucoup d’espoir et qui m’a laissé sur ma faim et dont je vous parlerais la semaine prochaine, pour faire une sorte de dyptique « Ecrire et dessiner à propos de la maladie. »

Si vous avez lu Goupil ou Face, je serai ravie d’en discuter avec vous. Et si vous ne l’avez pas lu, allez-y sans hésitation, c’est un ré-gal.

Publicités

8 réflexions sur “Goupil ou face, Lou Lubie

    • Et bien j’en suis RAVIE 😀 Effectivement, la cyclothymie est très peu connue et je trouve ça génial qu’on en parle aussi bien 🙂 en plus l’auteure fait plein de trucs très chouettes à coté aussi donc c’est un vrai plaisir pour moi de la faire découvrir !

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Bilan [2] Le top des découvertes 2017 – Vous connaissez peut-être ?

  2. Pingback: Journal d’un enfant de lune, Joris Chamblain & Anne-Lise Nalin | Chaussettes et chocolat

  3. Pingback: C’est le premier, je balance tout! #13 | La tête en claire

  4. Pingback: leventdanslespages

  5. Pingback: [BD] Goupil ou Face de Lou Lubie | La tête en claire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s