« C’est le 1er, je balance tout » a été lancé par Lupiot pour son excellent blog littéraire « Allez vous faire lire ». On est le 5 et je suis (encore) en retard. Comme vous avez pu le voir dans cet article, j’étais jusqu’à très récemment volontaire en service civique à Lille. Mais en vérité, je suis bretonne et il a bien fallu rentrer à la maison. D’où mon retard. 

Et puis rentrer en Bretagne pour profiter de l’été, c’est cool quand même.

Top & Flop du mois d’avril & mai

A cause de la préparation du Salon, j’ai mis de coté pendant un temps les publications et le dernier rdv  « C’est le premier, je balance tout » est passé à la trappe.

Donc, pendant ces deux mois, j’ai lu :

couv8694930 couv53214680 104200860_o couv59458610  51dQo72i0DL._SX195_ couv40089346 couv30387080un-haricot-pas-comme-les-autres-500x500 mamoushka-couverture-480x476 couv69142742 couv67845564 couv50277479 couv21789010 couv39035905 couv9931562couv41783313 004627209 couv15940921 couv46491522 couv23159821

Evidemment, comme tous les mois, il y a eu des coups de coeur, des petits plaisirs et quelques flops (mais pas trop, ça va).

Mes coups de coeur 

couv59458610couv40089346

couv41783313

couv15940921

 

Watership Down : Mon gros coup de ❤ de l’année ! Vous trouverez d’ailleurs le lien vers ma chronique en cliquant sur l’image.

L’adoption : Gabriel, retraité, doit faire face à son nouveau rôle de grand-père lorsque qu’est adoptée Quinaya, une petite péruvienne tout juste orpheline. D’abord réticent, Gabriel va apprendre à s’ouvrir à l’enfant, entouré d’une sacré bande de compères. Une BD drôle, émouvante, sur l’impact d’une adoption dans une famille, sans tabous, un portrait de société très réussi. Les dessins accompagnent parfaitement le scénario, ils sont colorés et réalistes, ce qui donne à l’ensemble un goût doux-amer que j’aime beaucoup. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant 😉

La soupe aux frites : Un papa crocodile tente de faire manger de la soupe au poireau à ses deux enfants. Les petits sont suspicieux… C’est quoi ce truc vert qui sent le poireau ? Le mensonge de Papa pour y arriver est très efficace : c’est de la soupe aux frites ! Les petits gloutons dévorent tout. A tel point que Papa Croco se retrouve vite coincé quand ils en redemandent ! Mon coup de ❤ album du mois. L’écriture de Jean Leroy est simple, drôle et efficace. A travers une situation de la vie de tous les jours, partagée par beaucoup de familles, il nous fait tendrement sourire face à ce papa croco qui pense avoir la solution miracle et qui va se retrouver dans la position de l’arroseur arrosé, pour notre plus grand plaisir. Les illustrations d’Ella Charbon sont à croquer. J’ai fondu face aux différentes expressions du papa qui se voit d’abord victorieux puis finalement plein de déconvenues ! Drôle à la fois pour les enfants et les parents qui s’identifieront chacun à un camp, un album à lire et à relire !

Les culottés, T.1 : Je ne présente pas cette BD de Pénélope Bagieu dont on entend beaucoup parler. C’est un inévitable à avoir dans sa bibliothèque, pour en savoir plus sur le destin de femmes « culottées ». Sachez que vous pouvez retrouver gratuitement une bonne partie des strips de Pénélope ici.

Mes flops : 

J’ai été particulièrement déçue par la bande-dessinée Les Secrets de Brune. J’avais flashée sur le gif partagé par Sarbacane sur leur page FB :

Mais finalement, le scénario ne m’a pas transporté. Pas parce que la BD n’est pas de qualité, les dessins sont très poétiques, le crayonné, tout en rondeur, est accompagné de couleurs pastels qui collent à l’ambiance et aux sentiments de l’héroïne. La mélancolie accompagne les pensées de l’héroïne et peut effectivement parler à certains d’entre nous. C’est juste que ça n’a pas fait résonance chez moi malheureusement.

Pour le reste, même si j’ai eu des préférences, ce ne sont globalement que des bonnes lectures.

Les chroniques d’ailleurs 

Après ma lecture et la rédaction de mon article sur Watership Down, j’ai voulu en savoir un peu plus sur l’auteur, parce que j’ai été très étonnée de constater qu’il n’était pas considéré comme un roman « jeunesse ». En farfouillant un peu le web, je suis tombée sur le très bon article du Prof Patypus, très bien documenté et argumenté.

Autre superbe découverte, le billet d’humeur de Clémentine Beauvais sur la frontière entre littérature jeunesse et littérature générale. Parce qu’en tant que future étudiante en littérature générale ET jeunesse, je me pose souvent la question de cette frontière. Clémentine Beauvais nous apporte ici son regard d’auteure et c’est très intéressant. Elle parle également ici de la double-contrainte chez l’auteur jeunesse. (Et là, je me dis qu’il va peut-être falloir que je me mette à lire Clémentine Beauvais en tant qu’auteure, genre, vraiment.)

Des fois, je me dis que je vis dans une grotte.

Ailleurs sur le web

Je vous présente aujourd’hui le travail de Coraline Chat, une tatoueuse de Clermont-Ferrand.

Coraline Chat dragon  Coraline Chat dinoCoraline Chat HP

Moi, je craque totalement. Vous pouvez en voir plus sur son tumblr qui est, en plus agrémenté de jolies photos toutes délicates. Pour voir ses tatouages, son compte instagram et pour ses autres actus, FB évidemment.

Lupiot en a parlé sur son blog ce mois-ci mais je voulais également vous parler de l’illustratrice Sarah’s Scribbles qui est à l’origine de cette illustration qui résume si bien ma vie en ce moment (et que je vous ai déjà mis dans l’article sur le service civique). Elle est drôle, fine et tellement prolifique que tu trouves forcément une illustration pour résumer ta vie. TOUTE ta vie.)

13321725_1210674145618895_8435463368876576031_n

HAPPY NOMBRIL

J’ai fini mon service civique avec les compliments de mes collègues (ces gens sont fous, ils m’ont offert un bon GROS cadeau à la librairie…) et je reviens la tête et les yeux plein d’amour, d’étoiles, *insérez ici tout GN que vous associez au bonheur*.  Je ne vais pas me répéter mais ça a été une expérience de fou.

J’ai fait un aller-retour épique sur Clermont-Ferrand pour le concours d’entrée de mon prochain master et j’ai été prise ! * joie ultime * Je vais maintenant pouvoir profiter de ma Bretagne chérie avant d’entamer un gros déménagement ! En septembre, je serai donc officiellement étudiante en Master Création Éditorial des littératures Jeunesse et Générale. J’espère pouvoir ainsi vous apporter des avis toujours plus construits !

Je vous dis donc à très vite pour de nouvelles lectures !

Publicités